Index

Proverbes : fody

Proverbe Aza manao fodilahy mena vary, ka manandrana alohan' ny tompony. [Houlder 1895 #943]
Tsy mety raha hanao fodilahy mena vary, ka hanandrana alohan' ny tompony. [Rinara 1974 #4583]
Tsy mety raha manao fodilahy mena vary : manandrana alohan’ ny tompony. [Veyrières 1913 #4631, Cousins 1871 #3436]
Traduction française N' agissez pas comme le moineau cardinal au temps où le riz est rouge : il en goûte avant le maître de la rizière. [Veyrières 1913 #4631]
Ne faites pas comme le cardinal quand le riz est mûr, il y goûte avant le propriétaire. [Houlder 1895]
Interprétation française Respectez les droits des autres. [Veyrières 1913 #4631]

Proverbe Aza mandraraka homana toa fody. [Rinara 1974]
Aza mandrara-komana, toa fody. [Houlder 1895 #450, Cousins 1871 #569]
Traduction française Ne répandez pas en mangeant, comme le font les cardinaux. Au moment où le riz est mûr, les cardinaux viennent en grand nombre manger le grain sur pied. [Houlder 1895]

Proverbe Fodilahy masa-voaseva : zay haliman’ andro ka andriana. [Samson 1965 #F35]
Trandra masa-voaseva : haliman' andro ka andriana. [Samson 1965 #T126]
Tsidilahy masa-voaseva : izay haliman’ andro ka andriana. [Samson 1965 #T141]

Proverbe Fodilahy mena : mandrarak’ hihinana. [Samson 1965 #F36]

Proverbe Fodilahy mena mitikina ambony saina : ny kely manetry ny be. [Samson 1965 #F37]

Proverbe Tsikirity momba fody : tsy tompon-dia, fa mpanaraka. [Veyrières 1913 #690, Rinara 1974 #4426, Cousins 1871, Houlder 1895, Rajemisa 1985]
Traduction française Le bouvreuil suit le cardinal : il n' est pas en tête, il suit. [Veyrières 1913 #690]
Un bouvreuil accompagnant des cardinaux: ce n' est pas lui qui choisit la route, il suit les autres tout simplement. [Houlder 1895 #1440]
Interprétation française Les grands et les petits vivent ensemble, mais ils ne vivent pas de la même manière ; c' est comme le bouvreuil et le cardinal qui ont des moeurs différentes ; sens plus général : vivre dans une société sans en être membre. [Veyrières 1913]

Index