Index

Proverbes : hadinoina

Proverbe Aza atao verin' ny adin-dreniomby ny adin' ombalahy. [Rinara 1974]
Aza atao verin' ny adin-dreniomby ny adin' ombilahy. [Cousins 1871 #373, Houlder 1895]
Sondrian' ny adin-dreniomby, ka ny adin' ombalahy no hadinoina. [Veyrières 1913 #3300]
Verin' ny adin-dreniomby ny adin' ombalahy. [Veyrières 1913 #3300, Abinal 1888]
Very tamin' ny adin-dreniomby lahy, ny adin' ombalahy! [Rinara 1974 #4946]
Traduction française Absorbé par un combat de vaches, on oublie le combat de taureaux. [Veyrières 1913 #3300]
Ne manquez pas un combat de taureaux pour un combat de vaches. [Houlder 1895]
Un combat de vaches fait perdre de vue un combat de taureaux. [Abinal 1888]
Interprétation française C. à. d. ne perdez pas une chose importante pour pas grand chose. [Houlder 1895]
Il néglige les grandes affaires pour s'occuper des petites. [Abinal 1888]
Souvent de petites choses font oublier de plus grandes. [Veyrières 1913 #3300]

Proverbe Nahoana no ny faty halevina indray no hadinoina? [Veyrières 1913 #2889]
Nahoana no ny faty halevina no hadinoina? [Houlder 1895 #2128]
Traduction française Comment se fait-il que ce soit le corps à enterrer qui ait été oublié? [Houlder 1895]
Pourquoi oubliez-vous le corps à enterrer, pour vous livrer à d' autres occupations? [Veyrières 1913 #2889]
Interprétation française Ce proverbe se disait des gens qui laissent le principal pour l' accessoire ou bien font autre chose que ce qu' ils ont à faire. [Veyrières 1913 #2889]
Oublier ou négliger la chose principale. [Houlder 1895]

Proverbe Ny fitia no sarotra hadinoina dia mbola injay ihany ny don-tokana fandre. [Rinara 1974 #2998]

Proverbe Ny havana aza hadinoina, toy ny kitapo nahafahana entana. [Veyrières 1913 #1115, Cousins 1871 #2256]
Ny havana aza mba hadinoina, toy ny kitapo nahafahana entana. [Houlder 1895 #587]
Traduction française N' oubliez pas vos parents comme on oublie un sac dans lequel il n' y a plus rien. [Houlder 1895 #587]
N' oubliez pas vos parents, comme on oublie un sac dont on a retiré le contenu. [Veyrières 1913 #1115]
Interprétation française Se disait de ceux qui oubliaient leurs parents après en avoir reçu des services. [Veyrières 1913 #1115]

Proverbe Ny soa atao tsangambato tsy azo hadinoina. [Veyrières 1913 #2971]
Traduction française Le bien qu' on fait reste comme un monument impérissable. [Veyrières 1913 #2971]
Interprétation française On dressait des pierres en souvenir des guerriers morts au loin ; ces pierres s'appelaient tsangam-bato. [Veyrières 1913 #2971]

Proverbe Ririnin-dasa tsy tsaroana, fahoriana nodiavina, sarotra hadinoina. [Rinara 1974 #3757]

Index