Index

Proverbes : afero

Proverbe Aty sy afero, ka izay voatohina, maharary. [Veyrières 1913 #1054]
Traduction française Foie et bile : touchez le foie et la bile est remuée. [Veyrières 1913 #1054]
Interprétation française Chacun ressent les malheurs de ses parents. [Veyrières 1913 #1054]

Proverbe Dihin' Ilaisokaka, ka ny tsy manao no vaky afero. [Veyrières 1913 #5529]
Traduction française Danse d'Ilaisokaka : ceux qui ne dansent pas sont confus, parce qu' ils sont seuls à ne pas danser. [Veyrières 1913 #5529]

Proverbe Fandiorano ratsy, ka miseho tsy valahara, milentika tsy vaky atatra. [Veyrières 1913 #3002]
Fandiorano ratsy, ka mitranga tsy menatra, misitrika tsy valahara. [Veyrières 1913 #3002]
Toy ny fandiorano ny ratsy: koa miseho, tsy menatra olona; misitrika, tsy valahara. [Houlder 1895]
Toy ny fandiorano ny ratsy : miseho tsy vaky afero, misitrika tsy valahara. [Rinara 1974 #4276]
Toy ny fandiorano ratsy : koa miseho, tsy menatra olona; misitrika, tsy valahara. [Cousins 1871]
Traduction française Le méchant est comme le gyrin: quand il se montre, il n' a pas honte; et quand il disparaît, il ne rougit pas. [Houlder 1895]
Vilain gyrin nageur : il se montre impudemment, il plonge effrontément. [Veyrières 1913 #3002]
Interprétation française Se disait des gens qui ne savent pas rougir. [Veyrières 1913 #3002]

Proverbe Izaho anie nandoa aty aman' afero, vao nahatsangy ny hary. [Veyrières 1913 #203]
Traduction française J' ai vomi le foie et le fiel avant de pouvoir acquérir ce que je possède. [Veyrières 1913]
Interprétation française Une des comparaisons proverbiales du roi Andrianampoinimerina exprimant ce qu' il a souffert pour fonder son royaume ; les pères de famille l' employait vis-à-vis de leurs enfants. [Veyrières 1913]

Proverbe Laha voatohy ty ate, maharare ty afero. [Poirot & Santio: Vezo]
Traduction française Quand on heurte le foie, la bile en est malade. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverbe Manisy soa olona, ka mandoa aty aman' afero. [Veyrières 1913 #5097]
Traduction française Faire du bien aux gens : on en vomit foie et bile. [Veyrières 1913 #5097]
Interprétation française Il en coûte. [Veyrières 1913 #5097]

Proverbe Ny nandoa aty amin' afero no tsy nanana anjara ho diavina. [Rinara 1974 #3168]

Proverbe Raha mba manana aty, raha mba manana afero; raha mba mila, raha mba mitady, no ny an' olona no jokojokoina? [Houlder 1895]
Raha mba manana aty, raha mba manana afero, raha mba mila, raha mba mitady, no ny an' olona no kojikojena. [Veyrières 1913 #4316, Cousins 1871 #2692]
Traduction française S' il a du coeur, s'il a des sentiments, qu' il cherche, qu' il s' industrie, au lieu de s'emparer de ce qui est à autrui. [Veyrières 1913]
Si vous avez un foie, si avez de la bile; si vous avez besoin de quelque chose, si vous cherchez, pourquoi volez-vous les autres? [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. si vous avez vous-même des besoins et si vous savez penser aux autres, pourquoi prenez-vous ce qui est à eux? [Houlder 1895]

Proverbe Raha tohina ny aty, marary ny afero. [Rajemisa 1985 #637]
Raha voatohina ny aty, marary ny afero. [Rajemisa 1985 #28, Veyrières 1913 #994, Rinara 1974 #3682, Cousins 1871 #2727]
Interprétation malgache Ohabolana enti-milaza fifandraisan-javatra roa samy hafa ka izay mahazo ny iray dia mahavoa ny ilany koa. [Rajemisa 1985 #637]
Raha misy havana na sakaiza voateny na asian' ny sasany, ny tena avy no mahatsiaro mararirary. [Rajemisa 1985 #28]
Traduction française Si on touche au foie, la bile remue. [Veyrières 1913 #994]
Un choc sur le joie irrite la bile. [Nicol 1935 #422]
Interprétation française Les membres d' une famille sont tellement unis, que toucher les uns c' est rendre les autres malades. [Veyrières 1913 #994]

Proverbe Samy mangidy ny afero sy ny fanaratsiana. [Veyrières 1913 #4891]
Traduction française Le fiel et la calomnie sont choses également amères. [Veyrières 1913 #4891]

Proverbe Tsy vaky afero. [Veyrières 1913 #3087]
Traduction française Dont la bile ne s' échappe pas, parce que tout sentiment est émoussé. [Veyrières 1913 #3087]
Interprétation française Se disait des gens impudents et éhontés. [Veyrières 1913 #3087]

Index